m

Get your business to the new heights in no time. It’s super easy with BoostUp.

 

follow us

 > Mission

Missions de la CCIN

La CCIN assure la représentation des intérêts de ses membres au plan commercial, des services et industriel.
A ce titre, elle exerce sur toute l’étendue du territoire national les fonctions et attributions suivantes :

  • donner au Gouvernement ou à tout autre organisme national ou international, sur demande ou de sa propre initiative, des avis et renseignements sur les questions économiques en particulier commerciales, des services et industrielles
  • proposer les voies et moyens de développer les activités du commerce et des services, de l’industrie, des transports, du tourisme, des travaux publics et bâtiments ;
  • susciter la création des Associations Professionnelles, Groupements, Syndicats, en vue de la promotion des activités énumérées ci-dessus ;
  • remplir auprès de ses ressortissants le rôle d’assistant technique en leur donnant tout conseil d’ordre juridique, administratif, et comptable et tenir à jour un fichier des entreprises commerciales, industrielles, de services, de transports, du tourisme, des travaux publics et bâtiments ;
  • collecter, produire et diffuser les informations économiques et professionnelles. A cet effet, elle peut créer des services, des institutions, ou des établissements spécialisés chargés de l’assistance aux entreprises et plus particulièrement dans le domaine de la gestion et de la formation ;
  • recevoir des Autorités Judiciaires Compétentes notification de toute inscription ou modification au Registre du Commerce et du Crédit Mobilier (RCCM) des entreprises commerciales des services et industrielles en vue de tenir à jour les fichiers nécessaires et répertoires d’informations relatives à ses ressortissants ;
  • assurer, sous réserve des autorisations réglementaires, l’exécution des travaux et l’administration des services nécessaires aux intérêts dont elle a la charge ;
  • réaliser et gérer des infrastructures d’intérêt économique ;
  • faire des suggestions à l’Administration en vue de la formation, de l’organisation et de l’orientation professionnelle ;
  • établir des parères constatant les usages commerciaux ;
  • créer et administrer des structures d’arbitrage, de médiation et de conciliation ;
  • soumettre au Gouvernement toutes modifications éventuelles des présents Statuts.